Une bonne fête de Noël passe avant tout par une Bonne Bouffe !

dinde de Noël

Partagez Bonne Bouffe avec vos amis !

Noël rime avec repas exceptionnels : on est assis à des tablées à rallonge croulant sous le poids de l’exubérance d’un repas de Noël où les mets les plus fins côtoient des plats ultra caloriques. Je n’oublie pas aussi les 1001 façons d’accompagner toute cette bonne bouffe avec un bon liquide fermenté qui hydrate les gorges asséchées par les discussions de table. Petit tour de table de quelques délices culinaires de Noël :

Le classique repas de Noël : la dinde

La bonne vieille dinde farcie reste un grand classique, LE repas de Noël par excellence. Accompagnée de pommes de terre et de carottes, elle devrait ravir et nourrir toute la famille. Même si ce plat manque bien évidemment d’originalité, je ne m’en lasserai jamais, et puis de toute façon Noël est synonyme de traditions et non de tendance nouvelle.

Pour la petite histoire, la dinde qui fut importée d’Amérique au 16ème siècle doit son nom au fait que les premiers découvreurs pensaient avoir découvert les Indes : poule d’Inde.

Les huitres

Si la dinde constitue le plat typique de Noël, les huitres sont les incontournables en entrée d’un repas de Noël saveur iodée. Elles se déclinent en une multitude de préparations : natures, avec un zeste de citron, gratinées ou accompagnées d’une sauce, vous avez l’embarras du choix pour trouver la bonne combinaison afin de démarrer votre repas de Noël avec la Rolls des fruits de mer !

Le saumon fumé

Restons dans le sel de la Mer nourricière avec le délicieux saumon fumé, également un grand classique des repas de Noël qui n’a rien à envier à ses voisines de table coquillages. Idéalement servi sur une tranche de pain grillé avec une pointe de citron, il est un délice pour les papilles quand il est finement découpé.

Les terrines de Noël

Terrine de foie gras, terrine de poisson ou de noix de Saint-Jacques, terrine de saumon, terrine de canard ou de lapin, terrine de campagne, de foie de volaille ou encore terrine de légumes : concernant la terrine de Noël, il y en a pour tous les goûts… Ce plat traditionnel typique de Noël est de retour dans nos assiettes, pour le plus grand plaisir de nos papilles qui d’avance frétillent à l’idée que nos babines engouffrent de goûtues parts de terrine.

Le coq au vin

Pour finir, je me dois d’évoquer le plat concocté par ma maman pour ce réveillon de Noël 2016, une préparation culinaire bien française dont l’Auvergne, l’Alsace, la Champagne et la Bourgogne se disputent la paternité : le coq au vin ! Pour la grande Histoire, celle avec un H majuscule, un chef gaulois encerclé par les légions de César lui aurait envoyé un coq pour le narguer. Loin de se démonter, Jules l’aurait ensuite invité à un repas où l’on servait… un coq au vin.

Imaginez un fier coq ayant vécu une belle vie de roi de basse-cour, entouré de ses poules et criant son bonheur aux aurores. Cette vie heureuse aura donné à sa chair un goût tendre, relevé avec des oignons, de l’ail, des lardons, des carottes, des champignons et un vin rouge de Bourgogne. Ce coq aura droit à une éphémère seconde vie, le temps d’un repas de Noël.

Bon appétit et joyeux Noël à tous les amoureux de Bonne Bouffe !

 

Laisser un commentaire