Le Pollop : le top du top du resto bistronomique

Pollop Restaurant Bar

Partagez Bonne Bouffe avec vos amis !

Pour le deuxième Jeudi Bonne Bouffe, j’ai jeté mon dévolu sur Le Pollop, un peu par hasard et un peu au feeling, avec une simple combinaison de mots clés sur le net… Ce petit restaurant bistronomique situé en plein cœur du Sentier, la Silicon Valley (un bien grand mot) à la française, terre fertile où poussent de nombreuses start-ups et nouvelles adresses culinaires parisiennes, a eu un franc succès auprès de nos convives. Et l’encensement de ce très bon resto se fait à l’unisson puisque l’équipe Bonne Bouffe a également totalement adhéré au concept Pollop !

La Team Bonne Bouffe au Pollop

Une arrivée un peu dans le doute…

Le Rendez-vous était pris au Pollop pour 19h30, Max et moi arrivâmes légèrement en retard, attardés que nous fûmes par un pot de départ. Finalement, timing presque parfait, pas de faux départ, tout le monde arrive presque en même temps, montre en main ! Sophia, Juju, Alix, Gaëtan, Marco : chiffre de bon augure, nous serons 7 amateurs de bonne bouffe ce soir.

Pourtant, à l’arrivée nous sommes un peu circonspects puisque mis à part deux très charmantes maîtresses de maison nous accueillant avec un sourire désarmant, Le Pollop est vide. Pour une heure approchant le 20h dans un quartier relativement animé cela nous étonne…

Mais rapidement, à la vue de notre table en mezzanine et surtout, une fois assis, à la lecture de la carte, le doute se dissipe pour laisser sa place à une confiance revenue comme la marée du Mont Saint-Michel, à la vitesse d’un cheval au galop. Ouf, il s’agit là semble-t-il d’un véritable restaurant bistronomique nous proposant, au contraire des Philosophes, un menu au choix menu : 3 entrées et 3 plats, point-barre !

Doute dissipé par des plats de très bonne qualité !

Les entrées annoncent la couleur : les 3 ont toutes trouvées preneur auprès de notre équipe de fins gourmets qui rapidement a senti que nous étions en train de dîner dans un lieu véritablement représentatif de la qualité gastronomique à la française. En à peine quelques bouchées, le noyau dur Bonne Bouffe croyait dur comme fer qu’il avait affaire à un vrai resto bistronomique, où le frais se conjuguait avec le talent et la passion du cuisiner. L’échec du 1er Jeudi Bonne Bouffe aux Philosophes fut balayé par cette tempête de goût apportée par la cuisine du Pollop ! On est soufflés par une telle mise en bouche.

Ravioles accompagnées d’une émulsion de thé vert, crevettes finement préparées, velouté de légumes doucement mixés : les entrées nous ont mis l’eau à la bouche et annoncé la couleur d’un repas haut en couleurs et saveurs.

En toute logique, les plats qui ont suivi, entrecoupés de bouteilles d’un vin rouge de caractère, ont accentué cette sensation de bonheur gustatif, savamment préparés et justement composés de mets dont le mariage des saveurs fut une réussite : vive le goûteur semblaient chanter ces délicieuses préparations culinaires dans nos bouches enchantées !

Le filet de canette du Sud Ouest et la pièce de boucher à l’irlandaise suivis de quelques fromages de très bonne facture nous ont fait surfer sur une vague gastronomique, tels des tortues Luth se laissant porter par le chaud courant du Gulfstream.

Un petit dernier pour la route…

Pour finir en beauté, nous terminons (pour certains d’entre nous, d’autres dont je fais partie iront jouer les prolongations avec une Chouffe au Bonne Nouvelle) cette soirée enchanteresse par un petit digestif. Pour ma part ce fut une vieille prune qui tira sa part du gâteau parmi les digestifs de haute volée que nous choisîmes, inspirés que nous fûmes par ce dîner parfait : cognac XO et armagnac 12 ans d’âge.

Bref, le Pollop est un lieu de référence de la bistronomie parisienne, qui propose de la très bonne cuisine à un prix très correct : 35€ pour un dîner entrée-plat-dessert… Qui l’eut cru ? Pas moi en tout cas ! Pop Pollop popopop…Cuisiniers du Pollop

Laisser un commentaire