Le Maroilles : une odeur qui vous assaille, un fromage idéal pour une bonne ripaille

Maroilles

Partagez Bonne Bouffe avec vos amis !

Tout bon nordiste qui se respecte est fondu de Maroilles, ce délicieux fromage à l’odeur aussi forte qu’une chaussette trempée ayant mariné plusieurs jours dans une chaussure humide (c’est un euphémisme). Bref, le Maroilles irrite les narines mais ravit les papilles ! Pour les non-initiés, voici une petite mise en bouche qui devrait convertir les plus sceptiques.

Un fromage diabolique et monastique

Comme beaucoup de ses congénères, le Maroilles, ce fromage au goût diaboliquement puissant, a été créé par des moines divinement inspirés. Si ces derniers consacrent leur âme au Divin, ils possèdent un art divin pour la création culinaire. En effet, on ne compte plus le nombre d’abbayes (belges pour la plupart) à l’origine de bières et fromages d’exception : Orval, Maredsous, Chimay… et bien évidemment l’abbaye de Maroilles, leur consoeur française, qui est à marquer d’une croix blanche sur la carte des lieux historiques de la gastronomie.

Malheureusement, les amoureux des vieilles pierres seront déçus puisque le monastère éponyme qui a vu la naissance du Maroilles a été religieusement détruit par des énergumènes révolutionnaires en 1789. Ne subsistent plus que le moulin et la grange qui servait à la collecte de la dîme.

Tout de même, Maroilles vaut le détour ! Les visiteurs seront conquis par le charme typique et bucolique de ce village de l’Avesnois, ce petit bout du Nord aux collines verdoyantes, chargé d’histoire, fait de prairies, bocages et vergers chargés de fruits en été, au paysage creusé par des rivières sinueuses, et parsemé de moulins et villages pittoresques.

Comment déguster un Maroilles ?

Le Maroilles étant un fromage qui se déguste idéalement cuit (trop fort sinon), il existe de nombreuses combinaisons culinaires simples, qui vous permettront d’atteindre les sommets de l’Olympe du goût fromager :tarte au maroilles

La tarte aux maroilles ou comment se tartiner le palais de fromage délicieusement gratiné… Cette flamiche exquise qui fait la fierté des Nordistes est constituée d’une pâte à pain sur laquelle on allonge des tranches de maroilles, sans délaisser la croûte, surmontées d’un mélange de crème fraîche et de jaune d’œuf. Vous enfournez le tout et vous obtiendrez la plus délicieuse des tartes au fromage !

La tartiflette au maroilles ou comment revisiter la tartiflette au reblochon… Quand l’hiver pointe le bout de son nez et refroidit les corps, quel meilleur repas qu’une tartiflette entre amis, entourée de chaleur humaine et accompagnée de quelques bouteilles de vin pour réchauffer les âmes ? La tartiflette à la sauce nordiste, c’est une autre façon de déguster un gratin de pommes de terre, de lardons, et d’oignons sur lequel a fondu un généreux maroilles et que l’on savoure avec des bières d’abbaye !

Le Welsh au maroilles ou comment dénaturer un plat indissociable du Cheddar… Certains restaurateurs lillois opportunistes, surfant sur la vague écumante du maroilles fumant, proposent des Welsh à base de ce fromage à pâte molle : quelle fumisterie ! En effet, le maroilles, ce fromage mou à la texture liquide une fois fondu, ne se marie absolument pas avec ce plat d’origine galloise composé de Cheddar, fromage dur dont la texture devient élastique une fois réchauffé, traditionnellement servi sur une tranche de pain imprégnée de bière et surmontée d’une tranche de jambon. Le Welsh au maroilles c’est un crime culinaire, une faute de goût, un mélange des genres qui vous fera goûter du pain mou baignant dans une mare de maroilles fondu…

Le poulet au maroilles ou comment sortir le poulet des sentiers battus… Le poulet décliné au fromage à la nordiste est une véritable réussite qui vous changera du très bon mais très classique poulet rôti. Faites dorer dans du beurre des cuisses de poulet agrémentées d’oignons légèrement caramélisés et mouiller le tout avec de la bière. Ajouter ensuite un mélange de maroilles coupé en morceaux et de crème fraîche : vous fondrez de plaisir en goûtant à ce plat typique du nord !

poulet au maroilles

Laisser un commentaire