Le cognac, un alcool de fruit qui met une bonne claque

cognac à peine distillé

Partagez Bonne Bouffe avec vos amis !

A l’opposé de whisky créé avec du simple blé, le cognac est un met subtil qui doit son sublime goût aux saveurs fruitées du raisin, maturées, magnifiées grâce au savoir-faire à la française, cette capacité reconnue mondialement à donner corps à des arômes qui exciteront votre odorat et dessineront un sourire sur votre visage dès l’instant de la première gorgée. Le cognac c’est la Rolls de l’alcool !

Un coup de foudre au premier baisersensation cognac

Ma première rencontre avec le cognac fut une annonciation, une révélation, un magnificat dont les chaudes cantiques résonnaient agréablement dans mon gosier : j’ai vécu l’ivresse d’une caresse langoureuse qui vaut bien mille messes. Ma religion fut faite, je fus converti, exorcisé du whisky, définitivement convaincu par ma première dégustation d’un cognac XO, événement qui tint la promesse d’une émotion d’exception, la finalité de 60 ans de passion et de maturation, l’exception à la française, de la poésie, une foutue sensation !

Ce coup de matraque de goût, cette véritable claque me laissa tout patraque et les émotions en vrac : je venais de tomber amoureux du cognac.

Le cognac Duluc, le fruit d’une passion familiale

Cette expérience féérique eu lieu dans une distillerie charentaise, celle de la famille Duluc, une aventure de passionnés contagieux de l’alambic qui portent haut les couleurs du spiritueux à la française ! Dès mon arrivée, Mme Duluc, maîtresse de ces lieux sentant bon le raisin distillé m’initia à une passion familiale se transmettant de génération en génération et s’exprimant dans de multiples versions : Pineau des Charentes, jeune Cagnoc à peine distillé, cognac 10 ans d’âge, 15 ans, 30 ans… jusqu’à ce majestueux cognac sexagénaire, le doyen des Cognac Duluc distillé par le fondateur de cette famille de créateurs alambiqueurs, quand De Gaulle ne présidait même pas encore aux destinées de la France… on ressent alors l’Histoire traverser nos entrailles.

cuves distillation cognac

Un parcours gustatif d’abord explosif

L’initiation commence au pied de ces impressionnantes cuves de distillation, véritables gardiennes du temple et matrices dcognac à peine distillée ces délices alambiqués. Je goûte au premier jet de ce breuvage immortel, qui à peine distillé atteint aisément les 70 degrés, au point de vous brûler la gorge comme un vulgaire alcool russe frelaté.

Heureusement, cette mise en bouche violente, sans concession, est suivie d’une dégustation lente et progressive qui me fera atteindre le summum du goût, les sommets du savoir-faire charentais, un chaud Everest gustatif, porté par ces saveurs savamment et patiemment fermentées pendant de longues années.

Qui finit sur un sentiment jouissif

On me fait alors sentir différents cognac selon l’ordre chronologique, du plus jeune au plus ancien, afin de m’imprégner de ce goût si unique : 5, 10, 20, 40 puis 60 ans d’âge, on sent déjà cette puissance du raisin vieilli monter progressivement en nous. Vient enfin la dégustation, je mets quelques minutes pour savourer chacune de ces cuvées, je ressens une montée en puissance en termes de saveurs devenues de plus en plus subtiles au fil des temps. Arrive finalement ce fameux cognac, fruit de 60 ans de maturation d’un fruit exceptionnel, ce raisin gorgé de soleil puis privé de lumière, qui a longuement attendu son heure pour enfin fondre littéralement dans la gorge de l’heureux élu que je suis. J’ai eu ce bonheur, que je conseille à tout amateur de sensations fortes, de goûter un cognac hors d’âge, plein de vie et de saveurs et dont il vous faudra de longues et agréables minutes pour en saisir toutes les subtilités. Vous aurez alors atteint ce qui doit ressembler de très près au Nirvana.

One Reply to “Le cognac, un alcool de fruit qui met une bonne claque”

  1. […] et aux Etats-Unis et sa cote ne fait que monter ces dernières années. Véritable liquide d’or, le cognac offre des sensations gustatives d’une puissance rarement inégalée. Cette eau de vie issue de la distillation du jus de raisin qui sera ensuite vieilli de longues […]

Laisser un commentaire