Comment se repérer dans le dédale des AOC, AOP, IGP, label rouge et autres certifications BIO?

Partagez Bonne Bouffe avec vos amis !

Dans ma recherche de produit de qualité, je tombe fréquemment sur des labels, des appellations etc… dans mon inconscient ça me donne confiance et je me dis que ça doit être bon mais devant la diversité des sigles que je croise, je commence à me poser des questions. On a tous déjà vu les « aoc, aop, label rouge, bio… » mais concrètement ils servent à quoi ? Qui les donne ? Comment les produits les obtiennent-ils? Garantissent-ils vraiment une qualité de produits irréprochables ?

Je décide de partir à la recherche de réponses dans ce labyrinthe des appellations !

 

Que signifie les appellations AOC AOP ?

Historiquement ces appellations ont été créés pour lutter contre la fraude. L’ AOC est une appellation d’origine contrôlé en France et l’AOP « appellation d’origine protégé » est son équivalent européen.
Ces appellations certifient que les produits ont été élaboré suivant un savoir-faire reconnu, et suivent un cahier des charges de production strict. Les appellations AOC / AOP protège également la notion de « terroir ». Les produits sont élaborés dans une zone géographique délimité, car c’est cette zone géographique qui donne la typicité du produit. La qualité de la terre, l’ensoleillement, l’humidité etc… sont des facteurs qui vont modifiés le goût des produits. Ce critère géographique permet de protéger le savoir-faire d’une région des imitations.

Bon, tout ceci est plutôt claire et de bons augures, les appellations AOC et AOP me garantissent que les produits respectent un processus clair de production. Apparemment il existerait 50 AOP de produits laitiers, essentiellement des fromages mais aussi des crèmes et du beurre. Pour les fromages ça me parait évident mais pour du beurre et de la crème cela attise ma curiosité ! Des produits aussi basiques peuvent-ils avoir des goûts si différents ? Il y a 42 AOC de produits agro-alimentaires : fruits, légumes, huiles d’olives et même des noix ! Enfin on trouve 364 vins et eux de vie protégée.

 

Qu’est-ce que l’IGP ?

L’Indication Géographique Protégé est également une protection au niveau européen. J’ai eu du mal à comprendre la différence entre l’AOP et l’IGP. L’IGP protège également un savoir-faire et un terroir mais à l’inverse de l’AOP seulement 1 phase de production dans être effectué dans la zone géographique et non tout le processus de production.
Par exemple cela voudrait dire qu’un jambon peut être dit “de bayonne” même si le porc vient de lozère et si il est alimenté avec du blé importé de Chine tant que la phase de sèchage se fait à Bayonne.
Bref je reste un peu sur ma faim sur cette explication d’IGP, je pense que cette enquête mérite à être approfondie !

 

Que signifie label rouge ?

Le label rouge est uniquement reconnu en France et il est l’ancêtre de tous les sigles car il a été créé dès 1960. Il garantit la qualité supérieure des produits certifiés par rapport à des produits similaires courants. Les produits label rouges garantissent le respect d’un cahier des charges spécifiques. Le cahier des charges contrôle le bien-être animal par exemple il y a un nombre maximal de « poules » par m2 au sein de l’élevage. Il contrôle la qualité des aliments données aux animaux. Il contrôle la bonne croissance de l’animal. Tout ceci procurerait un meilleur goût à notre alimentation !

J’ai dégoté un tableau qui peut vous servir d’exemple pour bien comprendre :

 

Que signifie le sigle AB BIO ?

Le label Bio garantit que les productions sont sans OGM et respectueuse de l’environnement et des animaux. Toute la chaîne de production est testée.
J’ai lu personnellement le cahier des charges pour être un produit AB bio, je peux vous dire qu’il est costaud, 94 pages.
Tout est détaillé : la façon de soigner les animaux, la manière de les nourrir, les élever… même la manière d’éliminer des nuisibles comme les taupes est réglementé !

Comment est effectué le contrôle pour la certification des appellations AOC/AOP, IGP, label rouge et AB BIO ?

La certification des appellations d’origine contrôlés est effectuée par un organisme public l’INAO, institut national de l’origine et de la qualité. Connaissant la compétence des institutions française en termes de réglementation, je fais plutôt confiance à cet organisme !

Pour conclure, mon sentiment final est plutôt positif suite à ces recherches sur les différentes appellations d’origines et contrôle qualité. Néanmoins je vais chercher à avoir différents sons de cloches et je suis impatient de parler de tout ceci avec des producteurs pour avoir leur avis sur la question !

Laisser un commentaire